chronique
Among The Living - 11/03/2019

chronique par Among The Living

Date : 11/03/2019

par Among The Living

Deuxième effort des parisiens de CHARGE, Ain’t The One est un album attachant aux sonorités variées et groovy qui vous séduisent dés la première écoute.
A cheval entre les genres, distillant un son oscillant entre Rock et Metal, avec une approche punk, le quatuor nous balance 9 titres en à peine 32 minutes. Massif et allant à l’essentiel, CHARGE nous livre un album sous haut voltage qui s’écoute d’une traite, et qui ne laisse aucune place à l’ennui.
Le son massif est appuyé par une originalité du groupe : ses deux bassistes. En effet, Ravin en plus d’assurer le chant, assure les parties soli de basse aux cotés de Lionnel.
Dès les faits, CHARGE porte bien son nom. On se sent rechargé après l’écoute de Ain’t The One, un album résolument taillé pour le live, hargneux et résolument Rock avec un grand R.
Ouvrant sur un Out Of My Life catchy à souhait, CHARGE donne le ton d’un opus qui ne débandera pas un instant de toute sa playlist. La section rythmique y est vraiment parfaite, la basse bien ne avant et groovy à souhait.
On est clairement à la croisée de nombreuses influences que les gus ont parfaitement bien intégrées, distillant un rock avec une identité forte. Ecoutez moi le titre éponyme de l’opus, épileptique à souhait par une rythmique presqu’électro.
CHARGE est aussi capable de douceur, à sa manière, avec un titre comme The Game That’s Made For Me ou encore 8 Miles Away, toujours avec ces coups de griffes acérées.
C’est une très bonne découverte pour ma part que l’univers de CHARGE avec ce Ain’t The One qui plaira forcement aux amoureux de rock couillu et sans fioritures.

Lien vers la chronique sur Among The Living

L'actualité du groupe

Dernière news

Dernière date de concert

Deep Inside Klub Rock, Dijon

21/09/2019